bouffemont.fr - Le site de la Ville et des habitants de Bouffémont

Rechercher

Recherche avancée

Navigation principale

Le Guichet Intéractif

Vous êtes dans : Accueil > A la Une > 2021 > Le Mot du Maire - Février 2021

Le Mot du Maire - Février 2021

Bouffémontois, Bouffémontoise,

Au moment où j’écris ces lignes, la météo joue au yo-yo alternant douceur et pluie avec froid et neige. Les services techniques ont dû saler un samedi et un dimanche en janvier, répandant environ quatre tonnes de sel sur la chaussée.

 

La situation sanitaire demeure préoccupante en Ile-de-France et particulièrement dans le Val-d'oise.

Notre Carnaval prévu le 27 mars s’annonce très hypothétique !
La vaccination est donc indispensable pour faire reculer l’épidémie.  Nous avons mis en place, avec la communauté d'agglomération, un service supplémentaire qui a parfaitement fonctionné... tant qu’il y a eu des vaccins disponibles ! Tout s’est arrêté rapidement dans les trois centres de vaccination du territoire. Les candidats sont mis sur une liste d’attente qui s’allonge. Keldoc peut les renseigner mais ne peut accélérer la disponibilité des doses, qui devrait enfin intervenir vers la mi-février.

Garder les écoles ouvertes dans de bonnes conditions est un impératif, surtout la restauration, qui demande beaucoup d’efforts d’organisation (et financiers) pour mettre en place les différents protocoles qui se complexifient.

Les prochains conseils municipaux seront consacrés principalement au budget. Celui-ci sera marqué bien sûr par les dépenses induites par le contexte sanitaire et l’incertitude sur les dotations et subventions de l’État, donc par une certaine
prudence, même si notre endettement est bien maîtrisé, et sans augmentation d’impôts.
Deux axes principaux : l’entretien du patrimoine et de la voirie qui nécessitent des travaux urgents et un effort de rattrapage, ainsi que la transition écologique que nous accélérons.

Nous lançons l’étude pour l’installation de bornes de recharge pour les véhicules électriques. Financé en totalité par le SIGEIF, c’est un investissement neutre pour la ville. En lançant l’opération maintenant, nous pouvons espérer leur installation dès cet automne.

Nous avons reçu une demande pour la pose d'une antenne relais de téléphonie. Quoi qu’on en pense, en termes de santé publique, de modèle de développement, ou d’esthétique, ces antennes sont d’intérêt stratégique national et le maire n’a pas le pouvoir de s’y opposer. La jurisprudence confirme que la réglementation relève d’une police spéciale des communications électroniques, détenue par l’État, confiée à l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (l’Arcep), ainsi qu’à l’Agence Nationale des Fréquences (Anfr).
Il est légitime que la collectivité choisisse l’implantation la moins impactante (l’antenne Orange avait ainsi été implantée sur le parking de la gare), et encaisse les loyers d’occupation de domaine public. L’antenne recevra des équipements Bouygues, voire d'autres opérateurs et sera édifiée non loin de celle-ci, au fond du parking.

En communication, vous saurez tout, dans les prochaines Nouvelles, sur l'application d'information municipale (smartphone) que nous vous offrons.
En même temps, nous lançons la refonte complète du site Internet de la ville, pour le moderniser et le rendre plus attrayant.
On avance !

Michel Lacoux,
Votre Maire

Partager cette page sur

Lettre électronique

Recevez toute l'actualité et les événements de Bouffémont sur votre adresse électronique.

Le plan interactif.

Navigation

Transversale