bouffemont.fr - Le site de la Ville et des habitants de Bouffémont

Rechercher

Recherche avancée

Navigation principale

Le Guichet Intéractif

Vous êtes dans : Accueil > A la Une > 2021 > Mot du Maire - Avril 2021

Mot du Maire - Avril 2021

Chèr(e)s Bouffémontois(e)s,

Les élections départementales et régionales se tiendront les 20 et 27 juin prochains. Nous attendons les modalités d'organisation pour que les conditions sanitaires soient réunies. Je pense, comme la majorité des maires de France, qu’il était préférable de ne pas les reporter en septembre, pour que toute notre énergie soit mobilisée sur la rentrée scolaire, associative, culturelle et sportive ainsi qu'au Forum.

Une réunion avec les associations a confirmé que le retour à la normale était ardemment désiré.L’annulation de la brocante de la Pentecôte a été entérinée, les rassemblements étant encore interdits, mais des idées ont jailli pour faire une fête innovante, sans doute moins importante, mais aussi chaleureuse.

Le budget a été voté ; il en restera 5 autres d’ici 2026. Un budget sérieux qui permet de voir l’avenir sereinement. L’opposition s’oppose. C’est de bonne guerre dit-on.Mais la seule guerre qui vaille en ce moment, c’est celle contre le virus ! J’ai demandé au dernier Conseil municipal que nous soyons, majorité et opposition, à la hauteur de la situation.Faisons respecter les gestes barrière et incitons à la vaccination !

L’installation d’un rucher, celle de 3 bornes de recharge pour véhicules électriques dans quelques mois, les efforts pour avancer vers une ecolo-crèche, la grainothèque, les demandes de subventions pour entamer la rénovation de nos bâtiments, avec le plan climat (PCAET) de Plaine Vallée, la transition écologique est en marche.

À l’ordre du jour d’une prochaine commission urbanisme : la sécurisation des abords de l’école du Village, l'alimentation électrique du chantier rue J. Ferry, l’interdiction des 3,5 T sur l’ensemble de la commune, la mise en place d’une limitation à 30 km/h sur la rue F. Mitterrand, le projet privé sur un terrain jouxtant l’écoquartier...

Merci enfin aux services techniques qui ont célébré le printemps par la plantation de jolies fleurs en de multiples points de la ville.Prenez soin de vous. Unis et résolus nous arriverons bien à bout de cette pandémie !

Bien à vous.

Votre Maire,
Michel LACOUX

 

Mot de

Catherine Le Breton, Ajointe Petite Enfance, Enfance, Scolaire

Face au Covid
Maison de la petite enfance, écoles, accueils de loisirs, en ce printemps qui se moque de la Covid, prenons un temps pour un état des lieux.

Depuis plus d'un an de protocoles, gestion des masques, gel hydroalcoolique, non brassages, organisation, réorganisation, de la vie journalière de nos enfants et, depuis septembre, quelques fermetures de classes (4 pendant 2 jours), la maison de la petite enfance fermée dix jours, une semaine sans restauration scolaire sur une école, une dizaine de cas positifs chez nos écoliers…

Et cependant jusqu'au 6 avril nos écoles tournaient.

Les centres d'accueils de loisirs, les temps péri-scolaires étaient ouverts et la crèche accueillait nos tout-petits.

A ce jour nos écoles ont fermé 3 jours, les vacances ont été avancées, les centres d'accueils de loisirs et la crèche n'accueillent que les enfants de professions prioritaires.

Mais le 26 avril tout devrait rouvrir et cela grâce à l'investissement, à la ténacité des personnes dont la qualité de motivation est admirable.

Les agents municipaux, les ATSEM des écoles maternelles qui ne comptent pas leurs heures et pour qui « être au service des Bouffémontois » prend tout son sens.

Les enseignants  qui montrent une capacité d'adaptation remarquable et le courage de remettre en cause la façon d'exercer leur métier de « masqué » à « masqués ». La fatigue au bout, la voix usée de hausser le ton et cependant non prioritaires pour la vaccination.

Idem pour les animateurs des centres  qui, malgré les contraintes, échafaudent quand même des projets fédérateurs et enrichissants, les assistantes maternelles de la maison de la petite enfance qui sont revenues en dépit de leur épisode « Covid » parce que c'est leur métier et qu'elles ont raison d'en être fières.

Sans toutes ces personnes rien ne fonctionnerait.

Toutes les situations de crise sont douloureuses et c'est l'ARS ou le président qui décident des fermetures et confinements. La municipalité n'en est avertie qu'au dernier moment et se fait le relais par tous les moyens de communication à sa disposition sachant bien que cela va impacter la vie quotidienne des familles concernées.

En ce printemps qui se moque de la Covid, ne nous laissons pas démoraliser et allons de l'avant !

Catherine Le Breton

Partager cette page sur

Lettre électronique

Recevez toute l'actualité et les événements de Bouffémont sur votre adresse électronique.

Le plan interactif.

Navigation

Transversale