bouffemont.fr - Le site de la Ville et des habitants de Bouffémont

Rechercher

Recherche avancée

Navigation principale

Le Guichet Intéractif

Vous êtes dans : Accueil > A la Une > 2022 > Meilleurs Voeux 2022 - Le Mot du Maire

Meilleurs Voeux 2022 - Le Mot du Maire

Chères Bouffémontoises,

Cher Bouffémontois,

Avec l’arrivée du vaccin contre la Covid-19, nous espérions toutes et tous que 2021 serait une année plus sereine tant la précédente avait été dramatique. Eh bien non, et il a fallu s’adapter, faire front commun pour maintenir le lien social, l’ordre dans le chaos et, tant que faire se peut, maintenir un service public de qualité.
J’ai d’abord une pensée pour celles et ceux qui ont été touchés de plein fouet par cette crise sur le plan de la santé ou économique. A toutes et tous j’adresse mes sentiments les plus sincères.

Cliquez sur "Lire la suite" ou téléchargez au format pdf :

Lettre Voeux 2022 (pdf - 304,32 ko)

En 2021 sur le plan communal, la gestion de la pandémie a mobilisé au quotidien élus et agents.
Au fil des semaines, nous avons dû mettre en place des protocoles très contraignants soumettant enseignants et personnel communal, ATSEM et animateurs(trices), à une pression constante. Heureusement, les enfants font preuve d’une résilience remarquable.
Nous avons fait au mieux, au plus près des consignes gouvernementales, avec le sentiment du devoir accompli.
Collectivement, nous avons bien résisté, même si les contaminations se sont accélérées ces dernières semaines, à Bouffémont comme partout. Je tiens à dire que le personnel communal a fait preuve d’une belle mobilisation, dans tous les services et à tous les niveaux de l’administration communale. Je veux ici le remercier en votre nom.   

Nous avons maintenu le contact avec les professionnels de la santé, que nous devons saluer pour leur disponibilité.
Joël Bousseau, notre référent santé, s’est en outre, beaucoup investi pour nous tenir informés au jour le jour de l’évolution de la pandémie, pour développer des centres de vaccination intercommunaux et pour vacciner lui-même.

Après une rentrée scolaire presque normale , avec deux classes sauvées de la fermeture au Village et au Trait d’Union et un Forum des associations réussi, les activités culturelles et sportives ont pu reprendre, pas à pas, mais n’ont pas encore refait le plein de leurs adhérents. De nombreuses associations ont fait des efforts pour atténuer les difficultés des familles ; nous en avons tenu compte.

Un Conseil Municipal des Enfants tout neuf a vu le jour  avec de jeunes élus, bien présents lors de la commémoration du 11 novembre, vifs et prompts à s’exprimer. Ils apprendront aussi à informer leurs camarades, qui les ont choisis.
Malheureusement, certains grands rendez-vous festifs n’ont pas été autorisés : Carnaval, Fête de la Pentecôte, Fête du 14 juillet. Sans remplacer ces grands moments qui font la tradition communale et qui nous ont manqué, les stages culturels, les animations d’été Soleil Pour Tous, la colonie de vacances apprenantes, le Marché de Noël, plusieurs concerts, expositions et spectacles… auront au moins offert quelques bouffées d’oxygène.

En 2022, le monde sportif se réjouit,  et nous avec lui de la renaissance promise du Maxicross. Il devrait se tenir les 5 et 6 février prochain. Merci à Aurélien Collet toujours «sur le pont» et à Romain Mezouar qui a repris le flambeau de l’Office Bouffémont du Sport (OBS) .
Autre bonne nouvelle, Bouffémont vient de se voir décerner le label « Terre de jeux » Paris 2024 !

Les centres de loisirs font toujours le plein, ainsi que les cantines scolaires.  Leur succès ne se dément pas.
Si nos services sont si fréquentés, c’est que la qualité est bien là : encadrement par des agents compétents et motivés, contenus des assiettes très appréciés. Revers de la médaille : ces services de haut niveau pèsent très lourd sur nos finances !

Le budget sera difficile cette année,  mais, fidèles à nos engagements et conscients de la situation économique, nous n’augmenterons pas la pression fiscale.
Sur le plan économique, notre marché tient bon grâce à ses commerçants très accueillants et à la qualité de leurs produits. Nous ferons tout pour les fidéliser et vous donner envie de les fréquenter, tout comme les commerces sédentaires.

En 2022, des travaux sont à venir . Les bornes de recharge électriques vont être mises en service très prochainement. La rénovation et l’agrandissement du Foyer Louis Fiévet par l’APF (France handicap) démarrent, nécessitant des travaux d’importance qui dureront plus d’un an.
Au printemps ce sera la fin du chantier de la rue Jules Ferry avec la livraison des 45 logements en accession à la propriété et l’été prochain, les aménagements de sécurité dans le haut de la rue de la République, aux abords de l’école du village seront effectués.
D’autres travaux sont à venir, rue de la Plaine de France près de l’écoquartier. En février, si la situation sanitaire le permet, le constructeur présentera le projet en réunion publique. Je rappelle que le choix de réaliser 27 logements sociaux n’est pas à notre initiative.   

2022 sera aussi l’année du début des chantiers consécutifs aux audits énergétiques  qui ont été réalisés sur la plupart de nos bâtiments publics. Ce projet contribuera à la mise en conformité avec le PCAET (Plan Climat Air Énergie Territorial) orchestré par Plaine Vallée.

En 2022, nous ne délaisserons pas les espaces protégés.
Dans la Plaine, pour lutter contre les dépôts sauvages, deux barrières seront installées empêchant les véhicules
de circuler, ainsi que deux caméras pour tracer les contrevenants. Le forage d’eau potable entrepris par le SIAEP, près du chemin des Moutons et de la rue Pasteur, mais sur le territoire de Baillet-en-France, entrera en fonction dans les prochains mois. Il viendra compléter notre alimentation en eau potable pompée à près de 200 mètres de profondeur.

Dans les mois qui viennent notre forêt sera classée « forêt de protection »  garantissant sa pérennité et son accès par tous, à condition de la respecter.

Mais le sujet du moment c’est l’exploitation du gypse  dont le gisement, sous la forêt est l’un des plus importants d’Europe. Son exploitation provoque questions et inquiétudes légitimes de la part des riverains. La réunion prévue avec les dirigeants de cette exploitation a été annulée pour cause de Covid ; elle est prévue le 27 janvier prochain au Centre culturel mais risque d’être de nouveau repoussée pour les mêmes raisons.

Du côté intercommunal,  la modernisation des caméras de vidéosurveillance se poursuivra, tandis que les policiers municipaux, qui viennent de recevoir leurs armes devront suivre les formations adaptées. La zone commerciale du Val-d’Ezanville va enfin être transformée, grâce à l’engagement des élus et des services.
Après avoir été rendus aux communes, le balayage et nettoyage des rues viennent d’être à nouveau transférés à la communauté d’agglomération. C’est une bonne chose.
Vice-président chargé de la culture, je me réjouis à ce titre de la mise en place du « pass lecture » qui va  permettre aux documents comme aux lecteurs, de pouvoir se déplacer d’une bibliothèque à l’autre du territoire de Plaine Vallée.

Cette année encore, concertation et coopération avec nos partenaires continueront.  En 2021, elles ont donné lieu à de belles réalisations comme la fresque de la place Vauban, fruit d’une collaboration entre l’artiste Nexer, le Centre social,  l’APES, le bailleur Seqens, Franprix, l’OMCA et... les habitants.
Ou encore la réalisation d’une exposition de qualité très utile contre la haine, vue et commentée par les élèves du collège Léonard de Vinci.

La concertation, c’est aussi des contacts et informations réguliers entre la majorité municipale et les groupes d’oppositions sur les grands sujets  : le Haras, le Mesnil, le maintien des services publics (gare, poste). Beaucoup de thématiques nous rassemblent et c’est bien ainsi. Tout n’est pas sujet à polémique ou à opposition systématique.

Parmi ces points de convergences, TZCLD (Territoires Zéro Chômeur de Longue Durée) , un projet qui tient au cœur de nombreuses personnes engagées dans un beau combat. Bouffémont avec Attainville et Moisselles (BAM) constituent un territoire d’expérimentation du dispositif. Celui-ci a pour objectif de remettre au travail ceux qui sont privés durablement d’emploi. Le projet devait aboutir, en ce début d’année, sur la création d’une entreprise à but d’emploi et sur des embauches effectives. Mais l’agrément de ce projet a été différé, ce qui a plongé tous les acteurs dans un grand désarroi ; il y aura plusieurs mois difficiles à passer.
Les collectivités locales, communes et agglomérations sont désormais invitées à se mobiliser pour relancer et accélérer la réussite de ce projet. Aussi nous en reparlerons régulièrement au cours de cette année.

2022 sera une année électorale importante avec la présidentielle et les législatives, en avril et juin.
Je fais le vœu que ces campagnes se déroulent dans la concorde. Il est légitime de faire valoir ses arguments et ses préférences, de prendre parti, mais dans le cadre d’un débat démocratique qui peut être vif, toujours dans le respect de l’autre.
Il y a un an, je terminais cette lettre en disant qu’il faudrait encore des efforts et de la patience avant de pouvoir nous embrasser, danser, faire du sport, de la musique... C’est encore vrai, mais en ce début 2022, j’ai l’espoir raisonnable qu’ensemble, scientifiques, soignants et citoyens responsables, avec les vaccins et le respect des gestes barrières, nous arriverons à nous débarrasser de ces maudits virus !
L’avenir, c’est à nous qu’il appartient de l’écrire.

A chacun des 6 635 Bouffémontois (que nous sommes au dernier recensement),
je souhaite une bonne année, la plus sereine possible, bien remplie de tous les petits et grands bonheurs de la vie.
Votre Maire, Michel LACOUX

 

Voir la Rétrospective 2021 en vidéo ici : www.facebook.com/VilleDeBouffemont/videos

Partager cette page sur

Lettre électronique

Recevez toute l'actualité et les événements de Bouffémont sur votre adresse électronique.

Le plan interactif.

Navigation

Transversale