bouffemont.fr - Le site de la Ville et des habitants de Bouffémont

Rechercher

Recherche avancée

Navigation principale

Le Guichet Intéractif

Vous êtes dans : Accueil > A la Une > DISCOURS DU MAIRE

DISCOURS DU MAIRE

Bouffémont rend hommage à Samuel Paty

L'assassinat de Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie, en charge de l'enseignement moral et civique, au collège du Bois d'Aulne à Conflans-Sainte-Honorine, tout près d'ici est un acte barbare. Rien ne peut le justifier.

Au nom de la municipalité et des Bouffémontois, j'adresse nos sentiments de profonde sympathie, le mot est faible, à sa famille, ses amis, ses collègues et ses élèves.
Nous partageons l'émotion qui a saisi le pays tout entier.

Nous assurons de notre solidarité et de notre soutien l'ensemble du corps enseignant, dont la mission d'éveil à la connaissance, de formation de l'esprit critique et de la liberté de penser par soi-même est irremplaçable et constitue un pilier essentiel de la formation que la République doit à ses citoyens. Je le sais d'expérience.

Les élus connaissent et reconnaissent l'engagement et le dévouement au service de nos enfants et de nos jeunes, des enseignants et de tous les personnels éducatifs qui concourent au fonctionnement quotidien des établissements d'enseignement.

Mais, ce n'est pas seulement la communauté éducative qui est endeuillée : c'est toute la France et la République. Elles sont contestées, attaquées dans leurs principes fondateurs.

Au-delà de cet acte odieux, une nouvelle fois c'est la liberté d'expression et le principe de laïcité, tels que notre histoire, notre volonté commune et nos lois les conçoivent, qui sont violemment mis en cause.

Nous ne l'acceptons pas, nous ne l'accepterons jamais, car ce serait vider de leur sens les valeurs de Liberté, d'Egalité et de Fraternité. Soyons lucides et ne nous dérobons pas : c'est l'unité de notre société qui est en jeu, notre cher vivre ensemble. Par un seul ennemi qui cherche le rapport de force : l'islamisme radical sachons le nommer, le reconnaître, le dénoncer, sans faiblesse.

Et ne nous divisons pas, soyons unis contre l'obscurantisme, la régression, la barbarie.
A Bouffémont comme partout en France, nous sommes divers : par notre couleur de peau, par nos origines, par nos histoires personnelles...Certains sont croyants : catholiques, protestants, juifs, musulmans, bouddhistes, d'autres religions encore, ou non croyants, et c'est cela, si je peux oser cette expression, le « miracle de la laïcité » : permettre à chacune, à chacun, tous citoyens, de contribuer à l'enrichissement de tous, dans le respect, la paix et la fraternité et faire ville ensemble.

Dans les manifestations, place de la République dimanche à Paris, à la Préfecture à Cergy où nous étions, à Eragny ou lors de la marche blanche hier à Conflans, et peut-être ce soir lors de l'hommage national on vu et entendu ces mots « Amour toujours, haine jamais ».

Ce n'est pas un mauvais slogan, ni une mauvaise devise par les temps que nous traversons.

Je vous remercie, de votre présence, de votre attention.

Et maintenant, avant de chanter la Marseillaise, rendons hommage à Samuel Paty par une minute de silence, une vraie, dans le recueillement.

Michel LACOUX,
Maire de Bouffémont.

 

Discours en Hommage à Samuel Paty
Le mercredi 21 octobre 2020 à 12h sur le Parvis de l'Hôtel de ville.

Partager cette page sur

Lettre électronique

Recevez toute l'actualité et les événements de Bouffémont sur votre adresse électronique.

Le plan interactif.

Navigation

Transversale