bouffemont.fr - Le site de la Ville et des habitants de Bouffémont

Rechercher

Recherche avancée

Navigation principale

Le Guichet Intéractif

Vous êtes dans : Accueil > A la Une > Voeux du Maire - Janvier 2020

Voeux du Maire - Janvier 2020

 

Cher Bouffémontois,
chère Bouffémontoise,

En mon nom et au nom de l’équipe municipale, je vous adresse mes meilleurs vœux.
Que 2020 soit pour vous et vos proches synonyme de bonne santé, de réussite dans vos projets et pleine d’amitié partagée.
Cette année qui commence sera celle des élections municipales, et par votre vote des 15 et 22 mars, vous aurez à dessiner notre avenir.

Durant ce dernier mandat, l’équipe que j’anime a mené à bien de nombreux projets et il suffit de se promener dans la ville pour en faire le constat.
La période pré-électorale nous interdisant de communiquer sur ces sujets, vous pouvez relire notre bilan publié en juin dernier.
Je veux préciser que chacun des élus a contribué à la réussite de ce bilan et c’est donc une réalisation collective que tous ces acteurs peuvent revendiquer.

Le mandat n’étant pas terminé, je continue avec l’ensemble de l’équipe à travailler sur de nombreux dossiers. J’en citerai principalement quatre :
• La mise en place de la police municipale intercommunale de Bouffémont, Attainville et Moisselles.
• La réfection du mur de soutènement des terrains de l’Orée des Elfes, édifié sans aucune autorisation par le promoteur Bouygues avec des rondins non-conformes.
• La mise en œuvre de la modification simplifiée du Plan Local d’Urbanisme et la déclaration de projet sur le Haras.
• La mise à disposition d’un second logement d’urgence pour les femmes victimes de violences conjugales.

Après 37 ans de mandat électif, dont 12 en tant que Maire, je crois utile de passer la main pour que de nouveaux citoyens s’investissent dans cette mission passionnante.  Comme annoncé dans l’édito des Nouvelles du mois de septembre je ne solliciterai donc pas vos suffrages en 2020.
Avec un peu d’humour, à 67 ans j’ai dépassé l’âge légal (62 ans) et même l’âge pivot (64 ans)...

Je souhaite que l’avenir se dessine avec des idées nouvelles, tout en gardant les valeurs de solidarité et de justice sociale.
La municipalité ne fait pas les lois ni ne décide des minima sociaux, mais elle peut et se doit à son niveau, d’apporter les aides nécessaires aux personnes ou aux familles en difficulté.
Avec 27 % de logements sociaux, nous contribuons à une mixité sociale qui devrait être en vigueur dans toutes les villes, et la réhabilitation du quartier des Hauts-Champs prouve que ces logements peuvent être valorisés dans un cadre agréable. Cependant un maire ne doit jamais oublier qu’il est au service de tous les habitants.
Ces valeurs défendues par les équipes que j’ai animées ne doivent pas être remises en cause.

Beaucoup de progrès restent à faire sur la question de l’environnement. Et il faudra en faire en laissant de côté l’idée que la somme des intérêts particuliers fait l’intérêt général.
Dans les deux années à venir une avancée très importante pour notre cadre de vie se profile. Notre forêt va être classée en : « forêt de protection ». Ce statut permettra de la préserver face à la pression foncière.
La Plaine de France doit rester protégée. Plusieurs initiatives associatives ou communales vont dans ce sens. Je salue les agriculteurs pour leur vigilance et leur responsabilité.

Le gouvernement semble ouvrir la porte à une redéfinition des coopérations intercommunales.  Je pense que la prochaine équipe aura à réfléchir sur le devenir de notre participation à la Communauté d’Agglomération Plaine Vallée (CAPV).
Comme je le redoutais, nous sommes passés d’une communauté de projets avec la CCOPF (Communauté de Communes de l’Ouest de la Plaine de France) à une communauté de compétences avec la CAPV, ce qui nous contraint à détricoter tous ces projets que nous avions construits ensemble.
Le territoire de cette communauté d’agglomération est trop vaste, il ne correspond pas à notre réalité vécue.
Notre ville est plus orientée vers les communes de la Croix Verte que vers Enghien ou Saint-Gratien.
Ce sera peut-être une opportunité à saisir.

Avant de quitter mon mandat, je veux remercier l’ensemble de l’équipe et en profiter pour souligner le travail de l’ombre de l’adjointe aux finances qui chaque jour nous rappelle aux dures réalités des comptes. Nous pouvons revendiquer des finances saines, un niveau d’endettement très raisonnable et nous pouvons la remercier pour sa vigilance permanente.
Il ne faut jamais oublier que les ambitions pour la ville doivent être confrontées aux réalités financières et le rôle du futur maire sera de décider en prenant en compte ces deux éléments.

Sur le sujet des finances locales, il nous reste beaucoup d’incertitudes quant aux conséquences de la suppression de la taxe d’habitation.  C’était l’un des leviers essentiels à l’autonomie de gestion des collectivités territoriales et un lien fort entre le citoyen et la commune.
S’il est vrai que cette taxe était injuste, la solution apportée est plus qu’incertaine. L’État annonce le maintien des ressources mais pour combien de temps ? La parole donnée d’un gouvernement peut être effacée par la décision d’un autre.
Dans ce contexte, les Français sont inquiets quant à leur avenir, pour eux-mêmes, leurs enfants ou même pour la planète, avec parfois un sentiment d’injustice vis-à-vis du système.

En parallèle, la vie de notre commune est ponctuée de multiples occasions de rencontres.  Par leurs actions culturelles, sportives, sociales ou autres, de nombreux bénévoles associatifs participent au bien vivre ensemble. Qu’ils en soient remerciés.

Si les politiques publiques sont décidées par les élus, ce sont les agents municipaux qui les mettent en œuvre.  Á Bouffémont, environ 100 personnes travaillent à vous rendre le meilleur service possible. Il n’y a pas de services publics sans les agents qui les font vivre. Je veux les remercier pour leur travail au quotidien.

Pour conclure, je veux vous remercier pour la confiance que vous m’avez témoignée et le plaisir que vous m’avez donné d’être votre maire.  Il y eut tellement de moments d’échange, parfois même de
confrontation, mais toujours dans le respect et la tolérance.

Je vous renouvelle au nom de la municipalité et du personnel communal tous mes vœux pour cette nouvelle année.

Bien sincèrement,

Votre maire,
Claude ROBERT

 

Téléchargez la lettre au format imprimé :

Lettre du Maire - Janvier 2020 (pdf - 3,73 Mo)

Partager cette page sur

Lettre électronique

Recevez toute l'actualité et les événements de Bouffémont sur votre adresse électronique.

Le plan interactif.

Navigation

Transversale