bouffemont.fr - Le site de la Ville et des habitants de Bouffémont

Rechercher

Recherche avancée

Navigation principale

Le Guichet Intéractif

Vous êtes dans : Accueil > Actualités > 2019 > Restauration : 20 % de bio à la cantine, objectif atteint !

Restauration : 20 % de bio à la cantine, objectif atteint !

Depuis le 1er janvier 2019, les jeunes bouffémontois de 6 mois à 11 ans qui fréquentent la restauration collective (restaurants scolaires et de la petite enfance) bénéficient désormais d'une alimentation issue, pour une part, de l'agriculture biologique. Ce projet s'inscrit dans une double démarche de qualité alimentaire et environnementale.

Au restaurant scolaire, on mange encore mieux
Les repas proposés par la restauration scolaire répondent à des critères diététiques. Les menus sont établis par une commission composée de parents d'élèves, d'élus, d'agents de la collectivité et d'une diététicienne. Ils sont sains, équilibrés et adaptés selon l'âge de l'enfant.
Depuis le début d'année dernière un repas bimensuel végétarien sans poisson, ni viande, mais avec des substituts comme les boulettes végétales ou les nuggets de blé, est au menu des écoliers.
Chaque jour les selfs proposent une alternative sans viande (avec du poisson, des œufs, des céréales...), selon le choix exprimé par les parents lors de l'inscription au service.

20 % de bio pour les enfants de 3 mois à 11 ans
La municipalité s'est engagée à offrir 20 % de bio dans la restauration collective. Deux prestataires ont été choisis pour répondre à cet objectif :
Convivio pour la restauration scolaire et Ansamble pour la restauration des tout-petits (spécialisé dans la restauration des moins de 3 ans).
Concrètement 20  % de bio, c'est quoi ? Pour les écoliers cela se traduit par un repas de quatre composantes 100 % bio par semaine. Pour les 0 - 3 ans, c'est une composante bio par jour proposée au déjeuner ou au goûter. Pour ces derniers, le grammage du produit bio proposé peut conduire à un taux de 30 à 40 %.
Au-delà du bio, les deux prestataires ont été choisis pour leur démarche globale environnementale. Ils favorisent par exemple les produits de saison, les produits labelisés et les producteurs locaux.

Manger mieux, mais à quel prix ?
Manger mieux a forcément un impact financier. Par exemple, en 2019 la mairie finance 0,6 € de plus par repas pour les écoliers et jusqu'à 1,30 € de plus pour les bébés. Pour cette année scolaire, la municipalité a décidé de ne pas augmenter le coût des repas à la charge des familles.
Les tarifs restent donc identiques.

Partager cette page sur

Lettre électronique

Recevez toute l'actualité et les événements de Bouffémont sur votre adresse électronique.

Le plan interactif.

Navigation

Transversale